Environ un quart de tous les jeunes âgés de 15 à 30 ans habitant en Suisse sont engagés bénévolement dans une association ou une organisation. Près de 40 % des personnes de cette tranche d’âge envisagent de s’engager davantage en politique à l’avenir. Fais-tu toi aussi partie de ces personnes ? Parles-en avec tes ami-e-s et informez-vous sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous !

 

Source : Fédération Suisse des Parlements des Jeunes, Université de Berne (2019) : Projet de recherche sur l’engagement bénévole des jeunes en politique et dans la société civile, étude en cours.

Je deviendrai membre d’un
conseil des jeunes !

 

Tu aimerais t’initier à la politique avec des jeunes de ton âge ? Peut-être y a-t-il un conseil, une commission ou un parlement des jeunes actif dans ta commune ! Dans ces organisations de jeunesse, tu as la possibilité d’élaborer et de mettre en œuvre des idées et des projets pour ta commune avec d’autres jeunes. En plus, un conseil des jeunes joue un rôle de porte-parole des jeunes auprès des politicien-ne-s communaux, qui les écoutent volontiers. Tu découvriras sur youpa s’il existe une organisation de jeunesse de ce type dans ta commune. S’il n’y a pas de conseil des jeunes, tu peux aussi en créer un avec tes ami-e-s ! youpa vous soutient tes amis et toi dans cette entreprise !


Je serai politicien-ne !

 

Peux-tu envisager d’occuper une fonction politique, par exemple au sein d’un conseil communal, d’un parlement communal ou d’une commission ? Les autorités communales sauront t’informer sur les conditions que tu dois remplir pour te porter candidat. Si des partis sont actifs dans ta commune, tu peux aussi directement t’adresser à celui qui te correspond. Tu connais quelqu’un qui siège au conseil communal ou dans une commission ? Alors renseigne-toi directement auprès de cette personne ! Il y a toujours des règles précises à respecter pour pouvoir se porter candidat à un conseil ou à une commission communale. La formation de direction jeunesse + politique t’aidera également dans ton nouveau rôle de politicien-ne.

Qu’est-ce que la politique de milice ?

Vidéo en allemand

Qu’est-ce qu’un conseil
des jeunes ?

Un conseil des jeunes (aussi appelé parlement des jeunes) peut être organisé à l’échelle d’une commune, d’une région ou d’un canton. Il est soumis soit au droit public (affilié aux institutions politiques), soit au droit privé (comme une association). Un conseil des jeunes est en général ouvert à tous les jeunes.

L’adhésion peut toutefois être limitée en fonction de plusieurs critères tels que l’âge, le lieu de domicile ou le nombre de membres que compte le conseil des jeunes. Au sein d’un conseil des jeunes, les jeunes s’investissent pour les jeunes. De plus, ils pratiquent une politique orientée sur les projets plutôt qu’une politique de parti. Un conseil des jeunes est politiquement indépendant. Les activités pratiquées par le conseil des jeunes sont réparties dans deux domaines qui, bien souvent, se recoupent : la politique et les projets. Le conseil des jeunes est dirigé par un comité, élu par tous les membres du conseil. En ce qui concerne les projets, ce sont la plupart du temps des groupes de travail qui en sont responsables. Un conseil des jeunes doit disposer de compétences politiques, afin de simplifier son engagement politique. Dans l’idéal, un conseil des jeunes détient des droits contraignants : il peut par exemple déposer une intervention, écrire une prise de position au sujet d’un dossier politique et représenter les jeunes au sein d’une commission. Peu de moyens financiers suffisent à un conseil des jeunes pour réaliser de nombreuses choses ! Normalement, il est (co)financé par les pouvoirs publics.

 

Pourquoi dois-je rejoindre un conseil des jeunes ?

Qu’est-ce qu’un conseil des jeunes apporte aux communes ?

  • une participation politique vivante, vraie et durable
  • une promotion de la jeunesse par les jeunes pour les jeunes
  • le renforcement sur le long terme du système politique de milice
  • une formation politique orientée vers la pratique

Autres raisons